Hôtesse d’accueil touristique

Hôtesse d’accueil touristique

Derrière le sourire, l’assurance et l’affabilité d’une hôtesse d’accueil touristique se cache une grande quantité de travail nécessaire au bon déroulement du séjour de chacun des vacanciers qui s’adressent à elle.


LE MÉTIER D’HÔTESSE D’ACCUEIL TOURISTIQUE : UNE MAÎTRISE DE TOUS LES ASPECTS TOURISTIQUES

Travaillant aussi bien en organisme de tourisme réceptif, en agence de voyages, en compagnie de transports qu'en office de tourisme, l’hôtesse d’accueil touristique doit, au quotidien, répondre avec pertinence aux commerciaux, fournisseurs, hôteliers et touristes qu’elle rencontre. Au fait des événements régionaux, produits, souvenirs et autres opérations promotionnelles, elle vend des prestations telles que les excursions ou l’hébergement, s’occupe des encaissements et gère une enveloppe budgétaire. L’hôtesse veille à la conformité et au bon déroulement du séjour et de ses animations. Elle se charge de l’affichage, de la décoration, du classement des guides et documentations.


DES COMPÉTENCES VARIÉES À L’IMAGE DU MÉTIER PRATIQUÉ

Avec l’anglais comme atout majeur, l’hôtesse d’accueil touristique doit avoir une bonne culture générale dans les domaines de la vente, de l’animation, de la production, de la gestion touristique ou encore d’économie du tourisme. Évidemment rompue aux techniques de communication, de secrétariat ainsi qu’aux principes de la relation client, elle maîtrise les modalités d’accueil, d’embarquement et débarquement de passagers. L’hôtesse d’accueil touristique connaît les procédures de réservation touristique et la réglementation en vigueur dans ce secteur. En outre, elle doit savoir utiliser les logiciels et standards téléphoniques inhérents à la profession, comme les logiciels de réservation. Il peut également lui arriver de servir de guide lors d’excursions.


LES ÉTUDES NÉCESSAIRES

Bien qu’une hôtesse d’accueil touristique puisse être embauchée sans qualification spécifique, l’obtention d’un diplôme est fortement recommandée pour pouvoir évoluer à moyen et long terme. Parmi les diplômes appréciés, on distingue les bacs professionnels (accueil-relation clients et usagers, services aux personnes et aux territoires et secrétariat), les mentions complémentaires (accueil dans les transports ou accueil-réception) et le BTS tourisme. Sur le plan salarial, la rémunération est comprise entre 1 425 € et 1 800 € bruts mensuels de la première embauche à la fin de carrière.

Si ce métier vous intéresse, n’hésitez pas à parcourir nos formations en vous inscrivant ici.

Aucun commentaire

Répondre aux commentaires