Secrétaire dentaire

Secrétaire dentaire

Véritable adjoint du dentiste, le secrétaire dentaire est le bras droit multitâche du cabinet dentaire où il est employé. Il exerce aussi bien en hôpital qu’en clinique ou encore en cabinet de ville. Comme tout professionnel de la santé, il est tenu au secret médical.


LE MÉTIER DE SECRÉTAIRE DENTAIRE : ÉCOUTER, EXPLIQUER, ORGANISER

Être secrétaire dentaire, c’est d’abord écouter. La prise de rendez-vous, premier contact avec le futur patient, peut déjà être l’occasion de mettre la personne en confiance. Puis au moment de l’accueil physique de cette dernière dans l’établissement de santé qui intimide parfois, ce sens de l’écoute s’avère indispensable. La phobie des cabinets dentaires est bien une réalité. Ensuite, il faut savoir expliquer : le manque d’information peut être la source du malaise du patient. Être un soutien psychologique pour les patients inquiets fait partie intégrante des attributions du secrétaire dentaire. Enfin, exercer cette profession, c’est savoir organiser. Côté patientèle, il faut gérer diverses tâches administratives et procédures. Côté fournisseurs, le secrétaire dentaire, en lien étroit avec les laboratoires, gère les stocks de fournitures et de produits dentaires. Côté médecin-dentiste, il use également de ses connaissances du secteur médical pour le conditionnement des outils chirurgicaux et de stérilisation ou encore pour classer les clichés radiographiques.


 LES COMPÉTENCES NÉCESSAIRES DU SECRÉTAIRE DENTAIRE

L’empathie et le sens du service sont des qualités humaines essentielles permettant de prodiguer un soutien psychologique aux patients dès leur accueil. De plus, le secrétaire dentaire est très souvent en relation avec des prothésistes et des laboratoires, d’où l’importance de posséder un bon relationnel. Les tâches administratives sont également de mise : utilisation quotidienne de logiciels de gestion, création et suivi des dossiers des patients. Au-delà de la connaissance du secteur médical et de ses termes spécifiques, il faut maîtriser techniquement les opérations de nettoyage et de stérilisation. Le secrétaire dentaire doit également pouvoir assurer la fonction d’aide opératoire. Le salaire d’un secrétaire dentaire est d’environ 1 300 € bruts mensuels en début de carrière pour atteindre jusqu’à 2 500 € bruts mensuels en fin de carrière, selon la taille du cabinet dentaire.

Vous souhaitez en savoir plus ? Accédez aux formations proposées en cliquant ici.

Aucun commentaire

Répondre aux commentaires